Tarif HT A/B

 

compensation_energie_reactive_HTALes entreprises ayant des besoins de puissance active de plus de 250 kW doivent s’équiper de leur propre transformateur et souscrire un contrat HTA ou B auprès de leur fournisseur. L’énergie réactive est facturée distinctement dans le TURPE(transport de l’énergie) entre Novembre et Mars. L’énergie active est facturée tout au long de l’année en fonction des consommations de l’entreprise.

Le mode de calcul pour la facturation de l’énergie réactive prend en compte les quantités d’énergie réactive consommées en pointe ou en heures pleines, supérieures à 40% de la quantité d’énergie active consommée pendant ces mêmes périodes.

La mise en place d’une solution de compensation d’énergie réactive va permettre d’annuler les pénalités d’énergie réactive facturées pendant l’hiver.

De plus, en compensant l’énergie réactive directement au niveau du transformateur, vous soulagez votre transformateur en lui évitant d’avoir à fournir cette énergie et vous prolongez ainsi sa durée de vie.

ATTENTION

Il est important de faire analyser les besoins de compensation sur une année complète. Sur les périodes estivales, de plus en plus d’entreprises augmentent d’année en année leur puissance apparente maximale atteinte et donc imposent à leur transformateur de fournir de plus en plus de puissance. En compensant l’énergie réactive consommée en été (même si elle n’est pas facturée pour le moment), c’est le transformateur que l’on soulage et donc sa durée de vie qui est ainsi prolongée. Le transformateur fournit ainsi uniquement la puissance active nécessaire à l’exploitation de l’entreprise.

 POUR TOUTE ETUDE – CONTACTEZ NOUS PAR TEL AU 09-82-58-27-58 OU EN UTILISANT LA FICHE CONTACT

Exemples d’application de solution de compensation d’énergie réactive en entreprise.

Cave Coopérative Agricole

Cave équipée de pressoirs, filtres, groupes de froid et une station d’épuration le tout alimentés par trois poste de transformation répartis sur le site. Un des poste de transformation est en limite de puissance ce qui provoque des échauffements puis des disjonctions intempestives dès le mois d’aout et ce pendant les vendanges.

En équipant les trois de batteries de condensateurs de taille différentes, nous avons:

  • permis de conserver les postes de transformation existant sans recabler la distribution au départ de chacun des trois postes.
  • d’annuler les pénalités de réactif payées entre novembre et mars tous les hiver
  • de régler définitivement les disjonctions intempestives pendant la période de vendanges.
  • Le Retour sur Investissement est de trois ans compte tenu des économies réalisées en comparaison des factures des années précédentes. L’économie des 40k € HT pour un nouveau poste de transformation ne sont pas prises en compte pour le R.O.I.

 

Centrale de production d’eaux chaudes, froides et glacées pour réseaux urbains.

Deux postes de transformation de 2500 kVA chacun, besoin de compenser l’énergie réactive. Puissance installée 3500 kW, pénalités payées entre Novembre et Mars 4350 € HT.

La mise en place de batterie de compensation d’énergie réactive a permis :

  • D’annuler les pénalités payées sur l’hiver
  • De soulager les poste de transformation et réduire les pertes
  • d’optimiser la tarification de l’électricité auprès du fournisseur.

Retour sur investissement constaté, 30 mois.